Culte de Pâques 12 avril 2020

EPUdF Courseulles Côte de Nacre     Dimanche de Pâques 12 avril 2020

En cette période d’épidémie nous contraignant au confinement nous vous proposons une nouvelle fois de nous unir chacun là où il est, en pensée, en esprit pour partager cette célébration préparée à plusieurs voix.

(Audio 1 Ouverture Pâques) (texte de Sœur Myriam proposé par Eric Callcut et lu par Léolo)

Un jour il fera grand beau. Un jour il n’y aura plus d’orage. Un jour il fera plein ciel.             Un jour il n’y aura plus de mort. Un jour vient.

Comme il nous tarde  que ce soit maintenant…

(Dominique Kauffmann)

En ce jour,  Christ est ressuscité! Il est vraiment ressuscité! Alléluia!                                        Il nous conduit de la mort à la vie. Christ est ressuscité! Il vient Maintenant. Amen Alléluia

(Audio 2 cantique 489 )

Cantique AEC 489 Christ est ressuscité

1.Christ est ressuscité ! /Cet hymne de victoire/Vers Dieu, d’un seul élan, /franchit l’immensité./Voici l’achèvement /de l’oeuvre expiatoire./Oui, tout est accompli, /Christ est ressuscité !

2.Comme lui, du tombeau/brisant la froide pierre,/Un jour, nous atteindrons/               le seuil d’éternité/Et nous irons jouir,/dans la maison du Père/d’un bonheur éternel:/Christ est ressuscité !

3.Qu’au Rédempteur vivant/ notre âme soit unie ;/Aimant de son amour, /saints de sa sainteté,/Commençons sur la terre /une nouvelle vie/En attendant les cieux : /Christ est ressuscité !

 Pour la louange Eric Callcut nous propose le psaume du jour

Psaume 118 (Audio 3 lecture Psaume 118 par Ména, San, Léolo Eric)

1 ¶  Louez l’Eternel, car il est bon, Car sa miséricorde dure à toujours !

2  Qu’Israël dise : Car sa miséricorde dure à toujours !

3  Que la maison d’Aaron dise : Car sa miséricorde dure à toujours !

4  Que ceux qui craignent l’Eternel disent: Car sa miséricorde dure à toujours !

5  Du sein de la détresse j’ai invoqué l’Eternel : L’Eternel m’a exaucé, m’a mis au large.

6  L’Eternel est pour moi, je ne crains rien : Que peuvent me faire des hommes ?

7  L’Eternel est mon secours, Et je me réjouis à la vue de mes ennemis.

8  Mieux vaut chercher un refuge en l’Eternel Que de se confier à l’homme ;

9  Mieux vaut chercher un refuge en l’Eternel Que de se confier aux grands.

10  Toutes les nations m’environnaient : Au nom de l’Eternel, je les taille en pièces.

11  Elles m’environnaient, m’enveloppaient : Au nom de l’Eternel, je les taille en pièces.

12  Elles m’environnaient comme des abeilles ; Elles s’éteignent comme un feu d’épines ; Au nom de l’Eternel, je les taille en pièces.

13  Tu me poussais pour me faire tomber ; Mais l’Eternel m’a secouru.

14  L’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges ; C’est lui qui m’a sauvé.

15  Des cris de triomphe et de salut s’élèvent dans les tentes des justes : La droite de l’Eternel manifeste sa puissance !

16  La droite de l’Eternel est élevée ! La droite de l’Eternel manifeste sa puissance !

17  Je ne mourrai pas, je vivrai, Et je raconterai les œuvres de l’Eternel.

18  L’Eternel m’a châtié, Mais il ne m’a pas livré à la mort.

 

19 ¶  Ouvrez–moi les portes de la justice: J’entrerai, je louerai l’Eternel.

20  Voici la porte de l’Eternel : C’est par elle qu’entrent les justes.

21  Je te loue, parce que tu m’as exaucé, Parce que tu m’as sauvé.

22  La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l’angle.

23  C’est de l’Eternel que cela est venu : C’est un prodige à nos yeux.

24  C’est ici la journée que l’Eternel a faite: Qu’elle soit pour nous un sujet d’allégresse et de joie !

25  O Eternel, accorde le salut ! O Eternel, donne la prospérité !

26  Béni soit celui qui vient au nom de l’Eternel ! Nous vous bénissons de la maison de l’Eternel.

27  L’Eternel est Dieu, et il nous éclaire. Attachez la victime avec des liens, Amenez–la jusqu’aux cornes de l’autel !

28  Tu es mon Dieu, et je te louerai ; Mon Dieu ! je t’exalterai.

29  Louez l’Eternel, car il est bon, Car sa miséricorde dure à toujours !

Nous poursuivons notre louange avec le Cantique AEC  118 1,4  (Audio 4 cantique 118)

1.Célébrez Dieu, rendez-lui grâce,/Car éternel est son amour./Inclinez-vous devant sa face,/Car éternel est son amour./Avec ardeur que tous s’accordent /Pour discerner de jour en jour /Les dons de sa miséricorde,/Car éternel est son amour.

4.J’entends un chant de délivrance ;/Un cri joyeux s’est élevé :/Dieu manifeste sa puissance,/Son bras vainqueur l’a emporté./S’il nous éprouve, il nous fait vivre ;/Venez tous et le célébrez./C’est de la mort qu’il me délivre ;/Je ne crains pas car je vivrai

Nous prions  (Daniel Dispa nous propose d’entrer dans la repentance)

Seigneur, l’homme créé à ton image est défiguré par l’homme.En contemplant le visage du Fils de l’homme, Ton Fils, crucifié et VIVANT PARMI NOUS, nous voulons te demander pardon.

Pardon pour toutes nos attitudes de mépris.

Pardon pour toutes nos paroles de violence.

Pardon pour toutes nos lâchetés.

Pardon pour tout ce qui retarde

la venue de ton Esprit d’amour.

Pardon pour tout le péché du monde.

Retourne le cœur de ceux qui persécutent

Pardon, Seigneur, et reste avec nous jusqu’à la fin des temps.

Amen.

Psaume 51

Lorsque le prophète Nathan alla chez David parce que celui-ci était allé chez Batchéba. Mon Dieu, toi qui es si bon, accorde-moi ta grâce ! Ta tendresse est si grande, efface mes fautes. Lave moi complètement de mes torts, et purifie-moi de mon péché.

Je t’ai désobéi, je le reconnais ; ma faute est toujours là, je la revois sans cesse.C’est contre toi seul que j’ai mal agi, j’ai fait ce que tu désapprouves. Ainsi tu as raison quand tu prononces ta sentence, tu es irréprochable quand tu rends ton jugement. Moi je fus enfanté dans la faute, dans le péché ma mère m’a conçu. Mais ce que tu aimes trouver dans le cœur d’une personne, c’est le respect de la vérité. Au plus profond de ma conscience, fais-moi connaître la sagesse.

Fais disparaître mon péché, et je serai pur ;Lave moi, et je serai plus blanc que la neige. Annonce-moi ton pardon, il m’inondera de joie. Alors je serai en fête, moi que tu as écrasé! Détourne ton regard de mes fautes, efface tous mes torts.

Mon Dieu, crée en moi un cœur pur ; renouvelle et affermis mon esprit. Ne me rejette pas loin de toi, ne me prive pas de ton Esprit saint. Rends-moi la joie d’être sauvé,que ton esprit généreux me soutienne.

À tous ceux qui te désobéissent je dirai ce que tu attends d’eux ; alors les personnes qui ont rompu avec toi reviendront à toi. Dieu, mon libérateur, délivre-moi de la mort,pour que je crie avec joie que tu es juste. Seigneur, ouvre mes lèvres, et je te louerai.

Tu ne désires pas que je t’offre un sacrifice. Même un sacrifice entièrement consumé ne te plairait pas. Mon Dieu, le sacrifice que je t’offre, c’est moi-même, avec mon orgueil brisé.Mon Dieu, ne refuse pas mon cœur complètement brisé.

Sois bien disposé pour Sion, fais-lui du bien ; rebâtis les murailles de Jérusalem. Alors tu aimeras qu’on t’offre des sacrifices justes, des sacrifices entièrement consumés ;alors on présentera des taureaux sur ton autel.

 Cantique AEC 401 1 (Audio 5 cantique 401)

Prends pitié de moi, Seigneur ; écoute ta bonté /Et que ton amour, Seigneur, efface mon péché./Lave moi de la souillure Qui salit mon cœur./Crée en moi une âme pure /Qui te fasse honneur./O mon Dieu, prends pitié de moi ;/J’ai péché contre toi.

(Parole de pardon Daniel Dispa Dominique Kauffmann)

Dieu nous connais et nous aime En Christ Il est venu partager toute chose avec nous, même la mort.

En Christ la mort est vaincue.

En ce jour, Christ est ressuscité. Il est réellement ressuscité. Et avec lui et par lui, tout homme qui croit.

Oui, Dieu nous donne son pardon, et sa paix. Dieu nous donne une vie nouvelle. Amen.

Cantique 475 AEC Mon Rédempteur est vivant 1,2 (Audio 6 Cantique 475)

1.Mon Rédempteur est vivant,/C’est en lui seul que j’espère./La mort le tenait gisant/Dans l’étreinte de la terre./Mais Dieu reste le plus fort, /Jésus a vaincu la mort.

2.Je ne craindrai désormais/Aucun pouvoir de ce monde/Car tu nous donnes ta paix/Où toute autre paix se fonde./Garde-nous dans ta clarté,/O Jésus ressuscité.

Pardonnés et libérés, écoutons ce que le Christ nous dit:

Je vous donne un commandement nouveau : Aimez–vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez–vous les uns les autres.

Et l’apôtre Paul nous enseigne : (1 Corinthiens 13)

4 ¶ L’amour est patient, l’amour est serviable, il n’est pas envieux ; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, 5 il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne médite pas le mal, 6 il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité ; 7 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.

Cantique 475 AEC,3 (Audio 6 Cantique 475)

3.Dans ma vie de chaque jour,/Je partagerai ta gloire ;/Je vivrai dans ton amour/Le bonheur de ta victoire/Et dans ton éternité,/Nous chanterons ta beauté.

Prière avant de lire les écritures proposées par Dominique Kauffmann

Notre Dieu, notre Père, nous allons lire et méditer les écritures. Envoie ton Saint Esprit sur ceux qui parlent sur ceux qui écoutent.

Aide-nous à recevoir ta Parole, cette Parole unique que tu as pour chacun de nous, pour nous ressusciter maintenant, pour nous donner un véritable enthousiasme de vivre, pour remplir aussi nos cœurs de ton amour. Amen

Lecture

Actes 10,34-43 TOB

34 ¶  Alors Pierre ouvrit la bouche et dit : « Je me rends compte en vérité que Dieu est impartial, 35  et qu’en toute nation, quiconque le craint et pratique la justice trouve accueil auprès de lui. 36  Son message, il l’a envoyé aux Israélites : la bonne nouvelle de la paix par Jésus Christ, lui qui est le Seigneur de tous les hommes. 37  »Vous le savez. L’événement a gagné la Judée entière ; il a commencé par la Galilée, après le baptême que proclamait Jean ; 38  ce Jésus issu de Nazareth, vous savez comment Dieu lui a conféré l’onction d’Esprit Saint et de puissance ; il est passé partout en bienfaiteur, il guérissait tous ceux que le diable tenait asservis, car Dieu était avec lui. 39  « Et nous autres sommes témoins de toute son œuvre sur le territoire des Juifs comme à Jérusalem. Lui qu’ils ont supprimé en le pendant au bois, 40  Dieu l’a ressuscité le troisième jour, et il lui a donné de manifester sa présence, 41  non pas au peuple en général, mais bien à des témoins nommés d’avance par Dieu, à nous qui avons mangé avec lui et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts. 42  Enfin, il nous a prescrit de proclamer au peuple et de porter ce témoignage : c’est lui que Dieu a désigné comme juge des vivants et des morts ; 43  c’est à lui que tous les prophètes rendent le témoignage que voici : le pardon des péchés est accordé par son Nom à quiconque met en lui sa foi. »

Epître de Paul aux Colossiens 3,1-4 (TOB)

1 ¶  Du moment que vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez ce qui est en haut, là où se trouve le Christ, assis à la droite de Dieu ; 2  c’est en haut qu’est votre but, non sur la terre. 3  Vous êtes morts, en effet, et votre vie est cachée avec le Christ, en Dieu. 4  Quand le Christ, votre vie, paraîtra, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui en pleine gloire. 

Evangile selon Matthieu28,1-10

1 ¶  Après le sabbat, au commencement du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l’autre Marie vinrent voir le sépulcre. 2  Et voilà qu’il se fit un grand tremblement de terre : l’ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre et s’assit dessus. 3  Il avait l’aspect de l’éclair et son vêtement était blanc comme neige. 4  Dans la crainte qu’ils en eurent, les gardes furent bouleversés et devinrent comme morts. 5  Mais l’ange prit la parole et dit aux femmes : « Soyez sans crainte, vous. Je sais que vous cherchez Jésus, le crucifié. 6  Il n’est pas ici, car il est ressuscité comme il l’avait dit ; venez voir l’endroit où il gisait. 7  Puis, vite, allez dire à ses disciples : Il est ressuscité des morts, et voici qu’il vous précède en Galilée ; c’est là que vous le verrez. Voilà, je vous l’ai dit. » 8  Quittant vite le tombeau, avec crainte et grande joie, elles coururent porter la nouvelle à ses disciples. 9  Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Je vous salue. » Elles s’approchèrent de lui et lui saisirent les pieds en se prosternant devant lui.10  Alors Jésus leur dit : « Soyez sans crainte. Allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. »

 Méditation du Pr Christiane Lecarpentier Nyangono pour Pâques 2020 portant sur l’évangile selon Matthieu  28, 1-10 :

Christ est ressuscité, alléluia ! Il est vraiment ressuscité Alléluia§

Joie même au cœur du confinement.

Les autres évangiles nous montrent comme dernier tableau avant la résurrection, les proches de Jésus désemparés et se préparant à revenir pour l’embaumer, mais l’évangile de Matthieu intercale un tableau avec mise en place de la surveillance du sépulcre par des gardes. Il fait de l’épisode du tombeau vide un récit particulièrement chargé de détails miraculeux (tremblement de terre etc…). En plus de produire du merveilleux afin de faire écho aux grands évènements du 1er Testament, tout cela met au défi tous les opposants de Jésus. Que penser de tout cela, et surtout quelle conclusion en tirer pour nos vies ?

Mais revivons un peu ce jour mémorable en 6 tableaux. Observons les attitudes des différents intervenants dans le texte.

 1ertableau : les ennemis de Jésus disent que, pour faire croire à l’avènement du règne de Jésus, les disciples du Nazaréen appelé Jésus, vont tenter de simuler une résurrection en dérobant le corps de leur Maître. Ce sont eux qui demandent qu’il y ait une garde rapprochée et prolongée. Pour toutes les autorités politiques et surtout religieuses, il ne fallait donner aucune chance à cette histoire de résurrection, les remous seraient pire que lors de l’entrée de Jésus à Jérusalem ; et surtout il deviendrait à jamais, le Messie du nouveau règne de Dieu…

 2ème tableau : les femmes. Elles viennent pour embaumer le corps de Jésus, pour accomplir un rite mortuaire, un rite de conservation, un rite de souvenir déjà…parce qu’embaumer, c’est figer une apparence, un souvenir ; c’est faire un nid aux regrets, à la nostalgie, aux remords, à tous les traumatismes possibles en pareille situation pour tous ces témoins oculaires ou auriculaires de sa passion. Heureusement pour nous, lorsqu’elles arrivent au tombeau, le corps n’est plus là et ne peut être embaumé ; elles ne peuvent faire de Jésus un souvenir, une pièce de musée. Cette démarche des femmes nous interpelle aujourd’hui. Voulons-nous, depuis nos lieux de confinement respectifs, embaumer, inaugurer le mémorial d’un grand événement passé, ou alors sommes-nous là pour manifester notre communion à l’espérance en marche de la résurrection? Pâques est-il pour nous un mémorial identitaire, une obligation imposée par une quelconque tradition ? Ou alors, est-ce le jour symbole d’une foi vivante, d’une espérance actuelle et quotidiennement déclarée, même en ces temps difficiles? Ce jour de résurrection de Jésus est nôtre et Luther disait : Lorsque nous entendons ‘’Christ est ressuscité’’, répondons « Et moi avec ! ». Si nous pensons que Pâques est un événement trop loin dans le temps, l’espace, trop haut, alors la résurrection demeure celle du seul Fils de Dieu, le Christ. Mais si nous accueillons, habitons et faisons rayonner cet événement dans le quotidien de notre vie, alors la résurrection est aussi celle du Fils de l’homme, Jésus de Nazareth, et elle nous sauve, nous. L’évènement de Pâques est un accomplissement, et un commencement, il englobe toute notre existence, notre foi ne peut être un mémorial, ce tombeau vide là, n’est pas un lieu du souvenir.

3ème tableau : l’ange : brillant comme un éclair, il descend du ciel faire rouler la pierre et s’asseoir dessus. Il annonce l’avènement, la survenue d’une nouveauté; de l’inouï à savoir Dieu résolument humain et désormais avec les hommes. L’accomplissement de l’homme nouveau, l’homme libéré de la mort par le Christ, c’est-à-dire l’humanité délivrée de la résignation au néant, à l’insensé d’une vie condamnée à mort. Ainsi, les deux pôles de l’existence humaine sont visités par l’amour de Dieu : notre naissance comme notre mort ont été visitées par le vivant, l’Eternel qui s’est totalement uni à notre réalité, afin que notre conscience ne se résigne pas à la fatalité la mort étant désormais vaincue. Une vie appelée à suivre le Christ vivant, à voir désormais le monde comme la promesse du royaume et à jouir de cette nouveauté. Tout est nouveau, plus besoin d’intermédiaire ; tous les hommes, en Jésus-Christ, sont désormais appelés à être, les uns pour les autres, des anges et des prophètes de l’Evangile, resplendissants du témoignage de la parole de vie, de l’humanité ressuscitée de Dieu, espérance pour tous les hommes transfigurés, pour tous les frères et sœurs du Christ.

 4ème tableau : les gardes. Ils sont aux premières loges. Malheureusement, tout leur échappe, contrairement à d’autres hommes en tenue qui eux, étaient présents lors du tremblement de terre ayant accompagné la mort du Christ. Ces derniers, saisis, eurent une belle confession de foi résumée en ces mots : «celui-ci était vraiment Fils de Dieu » (Mt 27,54) ; Ils étaient restés attentifs à tout, même à l’irruption d’une autre dimension dans leurs vies. Par contre les gardes de la résurrection qui étaient là pour surveiller le mort ont une attitude différente. Le texte nous dit : «les gardes tremblèrent de peur et furent comme morts » (v4). Leur mission mobilisait toute leur attention ; il a suffi de l’irruption d’un élément perturbateur pour que la mission soit perturbée et qu’ils soient hors-service. Ces gardes représentent tous les pouvoirs occultes qui s’évertuent à empêcher la réalisation du plan de Dieu.

5ème Tableau : Jésus alors que les femmes, premiers témoins, partagées entre grosse joie et crainte, pressent le pas pour annoncer la bonne nouvelle aux disciples absents, voici que Jésus apparaît et leur dit : « n’ayez pas peur ; allez dire à mes frères…» (v10). Encouragement et envoi en mission. Tout a été accompli le vendredi saint, plus jamais aucun humain ne sera sacrifié. Il ne sera plus demandé à l’humain de faire des acrobaties pour mériter son ciel, d’avoir une foi qui fait ses preuves ou qui culpabilise de ne pas pouvoir en faire. Aucun chemin de foi du croyant ne doit être transformé en parcours du combattant, fait d’épreuves et pétri de mérites. C’est à lui seul que revient le mérite. L’apparition de Jésus fait survenir l’inattendu, Il n’y a pas que ce qui a été vu ou entendu, il y’a aussi l’expérience de la rencontre, une rencontre toujours nouvelle pour chacun.

6ème Tableau : Nous  Frères et sœurs, l’événement essentiel qui fonde notre foi et notre ministère de chrétien, se trouve dans cette phrase : « Il est ressuscité » ! Des mots qui ont retourné le monde et changé le cours de l’histoire,  de notre histoire ; des mots qui pour nous aujourd’hui, révèlent et résument toute l’espérance pour le monde. Surtout dans cette période difficile que nous subissons. « Il n’est pas ici », nous est-il dit, il est déjà au-delà, plus loin ; il marche devant nous, comme avec ses disciples sur les routes de Galilée. C’est pourquoi en Jésus-Christ est notre espérance, l’espérance des choses à venir, des choses plus loin.  La promesse faite aux pères a été accomplie, et cette promesse se révèle comme un appel, à se redresser et à suivre le Ressuscité hors du tombeau. Tout a été accompli par lui avec la passion, et tout commence à Pâques…

La foi chrétienne ne consiste pas à cultiver le culte du souvenir mais à rencontrer le Seigneur vivant aujourd’hui et à le faire connaître à tous ceux qui cherchent la délivrance. La foi au Ressuscité, c’est une vie déjà changée, même si nous ne  comprenons pas encore tout, nous devons chercher Jésus du côté de la vie. Il n’est plus dans la tombe, mais il est ressuscité. Et si Jésus-Christ a vaincu la mort au matin de Pâques, c’est précisément pour que nous ayons, vous et moi, la conviction que sa victoire sur la puissance du mal invite à une conversion quotidienne, à un passage de la mort à la vie,  de l’obscurité à la lumière.

Christ est ressuscité Alléluia! Il est vraiment ressuscité! Alléluia  Amen.

Nous pouvons affirmer notre foi avec cette confession de l’Eglise unie du Canada. Elle est proposée par Pierre Antoine Maignier

Nous ne sommes pas seuls, nous vivons dans le monde que Dieu a créé.

Nous croyons en Dieu qui a créé et qui continue de créer, qui est venu en Jésus, Parole faite chair, pour réconcilier et renouveler, qui travaille en nous et parmi nous par son Esprit.Nous avons confiance en Lui.

Nous sommes appelés à constituer l’Eglise pour célébrer la présence de Dieu, pour vivre avec respect dans la création, pour aimer et servir les autres, pour rechercher la justice et résister au mal, pour proclamer Jésus, crucifié et ressuscité, notre juge et notre espérance.

Dans la vie, dans la mort, dans la vie au-delà de la mort, Dieu est avec nous. Nous ne sommes pas seuls. Grâces soient rendues à Dieu.

Cantique AEC 500 Victoire au Seigneur de la vie (Audio 7 Cantique 500)

1.Victoire au Seigneur de la vie,/Victoire au Dieu de l’infini,/Victoire au nom de Jésus-Christ,/Victoire pour le Saint-Esprit.

Le règne est pour le Tout-puissant,/Le règne à lui dans tous les temps,/Car l’Agneau a donné son sang/Qui crie victoire maintenant.

3.Son nom est Parole de Dieu,/Il vit et règne dans les cieux,/Il est le lion de Juda/Qui a triomphé du combat.

Christiane Lecarpentier Nyangono  nous invite à la prière

Notre Dieu, notre Père, nous te remercions d’avoir permis que nous puissions vivre cette semaine sainte en plein confinement, dans une certaine communion les uns avec les autres.

Il y a encore quelque mois, nous projetions de nous retrouver au temple, pour ce culte qui réunit beaucoup de membres de notre communauté, mais les choses se passent  autrement. Certains sont tentés de penser que c’est peut-être de toi que provient cette pandémie et toute la vallée de larmes dans laquelle nous sommes souvent convoqués en entendant les nouvelles tristes d’ici et d’ailleurs.

Mais nous le savons, nous avons tellement malmené la planète, tellement perturbé les animaux dans leur environnement, que cela nous revient comme un effet de boomerang.

Nous te prions d’accompagner les malades,  de consoler les familles éprouvées, ainsi que ceux qui les accompagnent.

Nous te prions de nous assister et d’inspirer tous ceux qui gèrent cette crise dans les hôpitaux, les EHPAD, les chercheurs, les décideurs politiques ; pour tous ceux qui, au deuxième ou troisième rang, continuent de travailler afin d’appuyer les soignants, ou de limiter  les dégâts économiques.

En ce jour de Pâques, redis-nous Seigneur, que les choses difficiles que nous vivons ou subissons ne peuvent pas avoir le dernier mot. Qu’à partir de toute situation, même bloquée, la possibilité de repartir et de recommencer nous est donnée par le secret de ta puissance d’amour, qui trouve des solutions neuves et casse les fatalités .

Oui Seigneur, avec toi, aucun destin n’est assez bouclé qu’il ne puisse être ouvert à nouveau, quels que soient les doutes qui nous assaillent et nous plongent dans la nuit aujourd’hui.

Pâques est toujours pour tous ceux qui croient, cette lumière qui nous redonne toute liberté, toute dignité, toute espérance, toute confiance. Aide-nous à la saisir pour notre vie et à soutenir tous ceux et celles qui ont besoin de nous.

C’est avec confiance dans ton amour pour nous et pour ce monde malmené que nous te disons ensemble :

Notre Père qui es aux cieux,que ton nom soit sanctifié,que ton règne vienne,que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour ;pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.Ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du mal, car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles. Amen.

L’exhortation et la bénédiction sont proposées par Pierre Gérard (Audio 8 Envoi bénédiction)

Vous êtes ressuscités avec le Christ : attachez-vous aux choses qui sont en haut et non à celles qui sont sur la terre; car vous êtes morts et votre vie est cachée avec le Christ en Dieu. Que votre cœur revienne à la vie pour toujours.

Que le Dieu de paix, qui a ramené d’entre les morts notre Seigneur Jésus, vous rende capables de toute bonne œuvre, pour l’accomplissement de sa volonté, opérant en vous ce qui lui est agréable, par Jésus-Christ, auquel soit la gloire aux siècles des siècles. Amen.

Cantique AEC 471. A toi la gloire (Audio 9 Cantique 471)

1.A toi la gloire,/O ressuscité !/A toi la victoire/Pour l’éternité./Brillant de lumière,/L’ange est descendu ;/Il roule la pierre/Du tombeau vaincu.

A toi la gloire,/O ressuscité !A toi la victoire/Pour l’éternité.

Vois-le paraître :/C’est lui, c’est Jésus,/Ton Sauveur, ton Maître ;/Oh ! ne doute plus! /Sois dans l’allégresse,/Peuple du Seigneur,/Et redis sans cesse/Que Christ est vainqueur.

A toi la gloire,/O ressuscité !/A toi la victoire/Pour l’éternité.

3.Craindrais-je encore ?/Il vit à jamais,/Celui que j’adore,/Le prince de paix./Il est ma victoire,/Mon puissant soutien,/Ma vie et ma gloire :/Non, je ne crains rien.

A toi la gloire,/O ressuscité /!A toi la victoire/Pour l’éternité.

Ce contenu a été publié dans Cultes, Tout. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.