Culte du dimanche 19 avril 2020 proposé par Pierre Antoine Maignier

Les cantiques sont indiqués avec les références dans les recueils Arc en Ciel (AEC) et Alléluia (ALL)pour faciliter leur chant.

La Grâce de Dieu

La grâce et la paix vous sont données de la part de Dieu notre Père et de Jésus-Christ notre Sauveur.Christ est ressuscité ! Christ est vraiment ressuscité !

« Bienheureux ceux qui, sans avoir vu, ont cru » c’est avec cette béatitude de l’évangile selon Jean que nous pouvons entrer, dans ce temps de culte.

Ce matin, éparpillé.e.s dans la Création, nous sommes invité.e.s, à partager la Parole, par la prière, dans une même foi, malgré les circonstances actuelles.

Avec Toi Seigneur, tous ensemble AEC 222, ALL 21-16 1.5.6
Refrain Avec toi, Seigneur, tous ensemble, Nous voici, joyeux Et sûrs de ton amour.
Tu nous as rassemblés Dans la joie de ta présence Et c’est toi qui nous unis.
1.C’est toi qui nous unis, Ton amour a fait de nous des frères, Tu es vivant au milieu de nous. Refr.
5. O Christ ressuscité ! Nous chantons la vie que tu nous donnes, Tu es vivant au milieu de nous. Refr.
6. Tu donnes ton amour, Ton Esprit fait vivre ton Eglise, Tu es vivant au milieu de nous. Refr.  

Louange

Nous pouvons louer le Seigneur avec le psaume 118

Des cris de triomphe et de salut s’élèvent dans les tentes des justes : La droite de l’Éternel manifeste sa puissance !

La droite de l’Éternel est élevée ! La droite de l’Éternel manifeste sa puissance !

Je ne mourrai pas, je vivrai, Et je raconterai les oeuvres de l’Éternel.

L’Éternel m’a châtié, Mais il ne m’a pas livré à la mort.

Ouvrez-moi les portes de la justice : J’entrerai, je louerai l’Éternel.

Voici la porte de l’Éternel : C’est par elle qu’entrent les justes.

Je te loue, parce que tu m’as exaucé, Parce que tu m’as sauvé.

La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient, est devenue la principale de l’angle.

C’est de l’Éternel que cela est venu : C’est un prodige à nos yeux.

C’est ici la journée que l’Éternel a faite : Qu’elle soit pour nous un sujet d’allégresse et de joie !

O Éternel, accorde le salut ! O Éternel, donne la prospérité !

Béni soit celui qui vient au nom de l’Éternel ! Nous vous bénissons de la maison de l’Éternel.

L’Éternel est Dieu, et il nous éclaire. Attachez la victime avec des liens, Amenez-la jusqu’aux cornes de l’autel!

Tu es mon Dieu, et je te louerai ; Mon Dieu ! je t’exalterai.

Louez l’Éternel, car il est bon, Car sa miséricorde dure à toujours !

Nous pouvons poursuivre notre louange en chantant le psaume 118 AEC et ALL 1.2.4

1. Célébrez Dieu, rendez-lui grâce, /Car éternel est son amour. /Inclinez-vous devant sa face, /Car éternel est son amour. /Avec ardeur que tous s’accordent /Pour discerner de jour en jour/ Les dons de sa miséricorde,/ Car éternel est son amour./

2. Je l’ai prié dans ma détresse/ Et le Seigneur m’a exaucé,/ Mettant sa force en ma faiblesse,/ Sa paix dans mon coeur angoissé. /A mes côtés le Seigneur veille ; /Comment de l’homme aurai-je peur?/ Jamais le Seigneur ne sommeille ;/ J’avancerai d’un pas vainqueur./

4. J’entends un chant de délivrance ; /Un cri joyeux s’est élevé :/ Dieu manifeste sa puissance, /Son bras vainqueur l’a emporté./ S’il nous éprouve, il nous fait vivre ; /Venez tous et le célébrez./ C’est de la mort qu’il me délivre ;/ Je ne crains pas car je vivrai./

La volonté de Dieu

Rom XII 1-9

Frères et sœurs, puisque Dieu a ainsi manifesté sa bonté pour nous, je vous invite à vous offrir vous-mêmes en sacrifice vivant, qui appartient à Dieu et qui lui est agréable. C’est là le véritable culte conforme à la parole de Dieu.

Ne vous conformez pas aux habitudes de ce monde, mais laissez Dieu vous transformer et vous donner une intelligence nouvelle. Vous discernerez alors ce que Dieu veut : ce qui est bien, ce qui lui est agréable et ce qui est parfait.

Ne vous prenez pas pour plus que vous n’êtes, mais ayez une idée juste de vous-même, chacun selon la part de foi que Dieu lui a donnée.

Nous avons des dons différents à utiliser selon ce que Dieu a accordé gratuitement à chacun :

L’un de nous a-t-il le don de transmettre des messages reçus de la part de Dieu ? Qu’il le fasse selon la foi.

Un autre a-t-il le don de servir ? Qu’il serve.

Quelqu’un a-t-il le don d’enseigner ? Qu’il enseigne.

Quelqu’un a-t-il le don d’encourager les autres ? Qu’il les encourage.

Que celui qui donne ses biens le fasse avec une entière générosité.

Que celui qui dirige le fasse avec soin.

Que celui qui aide les malheureux le fasse avec joie.

Que l’amour soit sincère. Détestez le mal, attachez-vous au bien :

Ayez un esprit plein d’ardeur. Ici et maintenant soyez prêts à servir.

Servez le Seigneur avec un cœur plein d’ardeur.

Réjouissez-vous à cause de votre espérance.

Soyez patients dans la détresse.

Venez en aide à vos frères et vos sœurs dans le besoin.

Pratiquez sans cesse l’hospitalité.

Demandez la bénédiction de Dieu pour ceux qui vous persécutent

Réjouissez-vous avec les personnes qui sont dans la joie, pleurez avec celles qui pleurent.

Vivez en bon accord les uns avec les autres.

N’ayez pas la folie des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne vous prenez pas pour des sages.

S’il est possible, et dans la mesure où cela dépend de vous, vivez en paix avec tous.

Repentance

La volonté de Dieu nous conduit à reconnaître notre péché.

Béni sois-tu, Seigneur notre Dieu, qui fais de nous les témoins de la résurrection de Jésus Christ.

Tu veux que nous proclamions que tu es le Dieu vivant, et nous avons peur de la mort !

Tu veux que nous manifestions ta lumière, et nous tâtonnons dans l’obscurité !

Tu veux que nous célébrions le mystère de ta présence, et nous restons prisonniers de nos habitudes!

Dieu de vie, écoute et prends pitié !

Amen

J’ai soif de ta présence AEC 626, ALL 45-10

1. J’ai soif de ta présence,/ Divin chef de ma foi./ Dans ma faiblesse immense, /Que ferais-je sans toi? /Refr.

2. Pendant les jours d’orage,/ D’obscurité, d’effroi, /Quand faiblit mon courage, /Que ferais-je sans toi ?/ Refr.

3. O Jésus, ta présence, /C’est la vie et la paix, /La paix dans la souffrance /Et la vie à jamais ! /Refr.

Refrain Chaque jour, à chaque heure,/ Oh! j’ai besoin de toi. /Viens, Jésus, et demeure /Auprès de moi !/

Accueil du pardon

Le Seigneur nous dit : « Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’enlèverai votre coeur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai en vous mon Esprit: alors vous suivrez mes préceptes, vous observerez mes commandements et vous y serez fidèles. » Celui qui met sa confiance en Dieu et trouve sa joie en Jésus Christ est sauvé.

Chantons notre reconnaissance avec le cantique A Dieu soit la gloire AEC 277 ALL 41-28

1. A Dieu soit la gloire/ Pour son grand amour, /Car de sa victoire/ S’est levé le jour : /Jésus, à ma place,/ Est mort sur la croix,/ Il donne sa grâce/ A celui qui croit./ Refr.

2. La foi, l’espérance/ Ont chassé la peur, /Une paix immense /Emplit notre cœur. /Selon sa promesse, /Jésus changera /Deuil en allégresse /Quand il reviendra. /Refr.

Refrain : Gloire à Dieu, gloire à Dieu ! /Terre, écoute sa voix ! /Gloire à Dieu, gloire à Dieu ! /Monde, réjouis-toi !/ Reviens à ton Père ! /Jésus est vainqueur : /Que toute la terre /Chante en son honneur./

La Parole

Père, Ta parole est comme le feu, éclaire-nous ! Ta parole est comme l’eau, rafraîchis-nous ! Ta parole est comme le ciel, élève-nous ! Ta parole est comme la terre, enracine-nous ! Nous ne comptons pas sur nos paroles, paroles humaines qui oublient et déçoivent ; nous comptons sur ta Parole, tu es Dieu de mémoire, tu es Dieu d’espérance. Amen

Ac II 42-47 (TOB)

42 Ils étaient assidus à l’enseignement des apôtres et à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières.43 La crainte gagnait tout le monde : beaucoup de prodiges et de signes s’accomplissaient par les apôtres.44 Tous ceux qui étaient devenus croyants étaient unis et mettaient tout en commun.45 Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, pour en partager le prix entre tous, selon les besoins de chacun.46 Unanimes, ils se rendaient chaque jour assidûment au temple ; ils rompaient le pain à domicile, prenant leur nourriture dans l’allégresse et la simplicité de coeur.47 Ils louaient Dieu et trouvaient un accueil favorable auprès du peuple tout entier. Et le Seigneur adjoignait chaque jour à la communauté ceux qui trouvaient le salut.

Jn XX 19-31

19 Le soir de ce même jour qui était le premier de la semaine, alors que, par crainte des autorités juives, les portes de la maison où se trouvaient les disciples étaient verrouillées, Jésus vint, il se tint au milieu d’eux et il leur dit : « La paix soit avec vous. »20 Tout en parlant, il leur montra ses mains et son côté. En voyant le Seigneur, les disciples furent tout à la joie.21 Alors, à nouveau, Jésus leur dit : « La paix soit avec vous. Comme le Père m’a envoyé, à mon tour je vous envoie. »22 Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et leur dit : « Recevez l’Esprit Saint ;23 ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. »24 Cependant Thomas, l’un des Douze, celui qu’on appelle Didyme, n’était pas avec eux lorsque Jésus vint.25 Les autres disciples lui dirent donc : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur répondit : «Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je n’enfonce pas mon doigt à la place des clous et si je n’enfonce pas ma main dans son côté, je ne croirai pas ! »26 Or huit jours plus tard, les disciples étaient à nouveau réunis dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vint, toutes portes verrouillées, il se tint au milieu d’eux et leur dit : « La paix soit avec vous. »27 Ensuite il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici et regarde mes mains ; avance ta main et enfonce-la dans mon côté, cesse d’être incrédule et deviens un homme de foi. »28 Thomas lui répondit : « Mon Seigneur et mon Dieu. »29 Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu as cru ; bienheureux ceux qui, sans avoir vu, ont cru.»30 Jésus a opéré sous les yeux de ses disciples bien d’autres signes qui ne sont pas rapportés dans ce livre.31 Ceux-ci l’ont été pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour que, en croyant, vous ayez la vie en son nom.

Petite variation spatio-temporelle de l’Evangile que nous partageons ce matin.

le tombeau vide les disciples enfermés Jésus ressuscité avec les disciples

          

Le texte débute au soir du premier jour de la résurrection et se termine au huitième jour.

Dans la Première Alliance, le 7ème jour, Shabbat, est consacré à Dieu pour la semaine accomplie (c.f. Gn II 3 : le récit de la création, Ex III 8-11). Tandis que pour une majorité d’églises chrétiennes, c’est le 1er jour de la semaine qui est consacré à Dieu le dimanche, dies domenica (jour seigneurial).

Cette première journée est riche en évènements :

– Le matin, Marie de Magdala se rendant au tombeau pour accomplir les derniers rites funéraires au corps de Jésus se trouve face à un sépulcre ouvert, vide.

– Pierre et Jean s’y retrouvent, constatent l’absence de corps mais ne comprennent pas encore l’Ecriture (bien qu’il soit indiqué que Jean vit et crut) et s’en retournent.

– Marie reconnait Jésus et l’annonce aux disciples.

– Le soir, où commence le passage lu, 10 des 12 disciples réunis sont enfermés dans la peur.

Le soir est la période du jour où l’ombre progresse, les angoisses se développent. Dans leur lieu clos, la situation des disciples contraste avec la lumière du matin qui se lève et du tombeau ouvert vide. Là où nous devrions trouver un cadavre, il n’y a que des bandelettes et un linge et là où nous devrions trouver la vie humaine, il y a les disciples repliés dans une espace qui ressemble plutôt à un sépulcre fermé.

Jésus se fait reconnaitre des disciples par la salutation et les stigmates de la crucifixion. Les disciples passent ainsi de malades de la mort (le désespoir) à la joie et la vie par Jésus ressuscité qui leur fait don de l’Esprit Saint pour annoncer le Salut et de l’espérance dans le royaume de Dieu.

L’espérance est don de Dieu qui vivifie la foi des Hommes, tandis que l’espoir n’est qu’est qu’un faux semblant humain qui exprime la détresse et une quête d’une échappatoire temporaire.

Nous sommes bien, ici, en présence du Dieu vivant avec les vivants. (Le dieu nietzschéen est resté dans le sépulcre, pas Celui que nous confessons…)

Huit jours après, 1er jour de la semaine, les disciples se retrouvent de nouveau enfermés, à penser que leur foi est fragile, Thomas retardataire, méfiant à priori, reconnait après avoir vu les marques du supplice, Jésus comme son Seigneur et son Dieu.Les onze se trouvent réunis dans une même foi, après avoir vu Jésus. L’accent est mis sur Thomas car il exige des preuves mais les dix ont vu aussi le corps du Ressuscité.

A la confession de foi de Thomas, Jésus répond en nous adressant une béatitude : « Bienheureux ceux qui, sans avoir vu ont cru. »

La fin du texte de ce matin est aussi la conclusion de l’Evangile selon Jean bien qu’il y ait un chapitre ajouté plus tard.

Les disciples, malgré la peur au soir de Pâques, sont devenus par la foi, apôtres en recevant le don de l’Esprit Saint. Ceux sont bien eux et leurs successeurs qui ont transmis la Parole vivante jusqu’à nous dans l’espérance du 8ème jour.

Nous célébrons, chaque dimanche, Pâques qui nous rappelle que nous sommes renouvelés par Christ mort et ressuscité. Premier jour d’un temps nouveau, dans lequel, malgré nos doutes, nos erreurs, nous sommes amenés à œuvrer dans l’espérance d’un monde à venir qui commence dès aujourd’hui.

A la suite des Apôtres, sortons de nos tombeaux pour porter la bonne nouvelle !

Confession de foi

Nous croyons en Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, qui s’est fait homme pour que nous ayons pardon, joie et salut.

Nous croyons qu’il est mort et ressuscité pour nous donner la victoire sur la mort et l’assurance de notre résurrection.

Nous croyons qu’il viendra dans la puissance et la gloire, comme il est venu dans la faiblesse et l’humilité.

Par lui, nous croyons en Dieu notre Père, qui nous prend pour ses enfants et nous aime comme Il aime Jésus-Christ.

Nous croyons en l’Esprit saint qui agit en notre esprit et nous atteste que nous sommes enfants de Dieu, qui guide l’Eglise par sa Parole et nous révèle la gloire de Jésus-Christ.

Nous croyons l’Eglise universelle, visible et invisible, pécheresse et pardonnée.

Nous croyons que nous sommes tous liés à Jésus-Christ.

Nous croyons que le Royaume de Dieu est notre commune espérance. Amen

Intercession

Père Rassemblés devant toi, nous te présentons notre monde.

Nous te prions pour tous ceux que tu nous mets en mémoire. Que ta volonté soit faite.

Nous te remettons tous les peuples de la terre, tous ces êtres humains que tu considères comme tes enfants. Que la lumière illumine les temps à venir ! Que ta Parole retentisse pour annoncer ta Paix !

Nous te remettons celles et ceux qui ont dit oui à ton appel, et qui témoignent de ton amour là où ils se trouvent Que chacun reçoive de toi force et joie pour accomplir sa mission, particulièrement dans les lieux où règnent la guerre et la violence.

Nous te remettons chaque personne en souffrance, chaque être humain habité par le désespoir et le chagrin, car tu ne prends pas seulement soin de ton peuple, mais de toute créature. Soutiens le malade et le mourant, et donne-nous la parole qui exprime ce soutien ! Accompagne l’endeuillé et rends-nous présent à sa peine !

Encourage celui qui se sent inutile, oublié, et apprends-nous à partager son souci !

Conduis tous les enfants dans l’Espérance, par ton Esprit, et aide-nous à transmettre ta promesse avec fidélité !

Dispense ta sagesse à tous les responsables politiques, économiques et sociaux et fais de nous des citoyens attentifs, constructifs, qui mettent l’Evangile au coeur de leur vie et du monde.

Nous te remettons celles et ceux qui nous sont chers, qui nous sont proches : que nous vivions avec eux dans la compréhension et l’amour.

Notre Père qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour ;

pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du mal,

car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire,

aux siècles des siècles.

Amen.

Envoi et bénédiction

1Pierre I 3-9

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ : dans sa grande miséricorde, il nous a fait renaître pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts, pour un héritage qui ne se peut corrompre, ni souiller, ni flétrir ; cet héritage vous est réservé dans les cieux, à vous que la puissance de Dieu garde par la foi pour le salut prêt à se révéler au moment de la fin. Aussi tressaillez-vous d’allégresse même s’il faut que, pour un peu de temps, vous soyez affligés par diverses épreuves, afin que la valeur éprouvée de votre foi – beaucoup plus précieuse que l’or périssable qui pourtant est éprouvé par le feu –obtienne louange, gloire et honneur lors de la révélation de Jésus Christ, Lui que vous aimez sans l’avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore ; aussi tressaillez-vous d’une joie ineffable et glorieuse, en remportant, comme prix de la foi, le salut de vos âmes.

Dieu vous bénit.

Que l’amour, par le Père, soit répandu en vos coeurs.

Que la paix, par le Fils, naisse de votre témoignage.

Que l’espérance, par l’Esprit saint, anime votre vie.

Dieu vous garde.

  A toi la gloire AEC 471 ALL 34-18 1. 1.A toi la gloire, / O Ressuscité !/ A toi la victoire/  Pour l’éternité !/ Brillant de lumière, / L’ange est descendu,/  Il roule la pierre / Du tombeau vaincu./ Refr.   
2. Vois-le paraître : / C’est lui, c’est Jésus,/  Ton Sauveur, ton maître, / Oh ! ne doute plus !/ Sois dans l’allégresse, / Peuple du Seigneur, / Et redis sans cesse : / Le Christ est vainqueur !/ Refr.
  Refrain A toi la gloire, /O Ressuscité !/ A toi la victoire/ Pour l’éternité ! /
3. Craindrais-je encore ?/  Il vit à jamais, / Celui que j’adore,/ Le prince de paix./ Il est ma victoire, / Mon puissant soutien,/ Ma vie et ma gloire : / Non, je ne crains rien. /Refr

Ce contenu a été publié dans Cultes, Tout. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.