En raison des consignes de confinement pour lutter contre la pandémie de Coronavirus Covid19, le culte ne sera pas assuré en présentiel dimanche 22 mars 2020 au temple de Courseulles sur mer. Vous pouvez le lire, prier, méditer, avec l’écrit suivant.

Courseulles Côte de Nacre  culte du 20.03.2020 D Kauffmann

La grâce et la paix nous sont données avec l’amour et avec la foi,

de la part de Dieu Père Fils et Saint-Esprit

En ces jours particuliers où nous sommes dispersés chacune et chacun confinés ou au travail, mais chacune et chacun réunis dans un même effort les uns pour les autres, les uns avec les autres, en communion,

Je vous invite au nom du Seigneur à prendre un temps nécessaire pour faire halte, pour faire silence, pour se ressourcer.

Prions le psaume du jour : Psaume 23

1  L’Eternel est mon berger : je ne manquerai de rien.

2  Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles.

3  Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom.

4  Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : Ta houlette et ton bâton me rassurent.

5  Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires ; Tu oins d’huile ma tête, Et ma coupe déborde.

6  Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j’habiterai dans la maison de l’Eternel Jusqu’à la fin de mes jours.

 

Cantique AEC  271 Louange et gloire à ton nom 1,2,3,4

1.Louange et gloire à ton nom,Alléluia, alléluia !

Seigneur, Dieu de l’univers,Alléluia, alléluia !

  1. Gloire à Dieu, Gloire à Dieu,Au plus haut des cieux !
  2. Venez, chantons notre Dieu,Alléluia, alléluia !

C’est lui notre Créateur,Alléluia, alléluia !

  1. Pour nous, il fit des merveilles,Alléluia, alléluia

Eternel est son amour,Alléluia, alléluia !

  1. Je veux chanter pour mon Dieu,Alléluia, alléluia !

Tous les jours de ma vie,Alléluia, alléluia !

 

Rappelons-nous la loi de Dieu :

Ecoute, Israël ! l’Eternel, notre Dieu, est le seul Eternel.

Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.

C’est le premier et le plus grand commandement.

Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi–même.

Aucun autre commandement n’est plus grand que ces deux-là.

 

C’est une loi d’Amour que nous donne le Seigneur Dieu

Car l’Amour de Dieu est premier, il est essentiel, c’est vers lui que nous devons aller.

Plus nous connaissons l’Amour de Dieu, plus nous reconnaissons notre petitesse et notre incapacité à aimer.

Je vous invite à la prière et la repentance. …

Notre Dieu notre Père, nous voulons déposer devant toi le poids lassant de notre péché ;

Nos peurs, nos manques de foi, nos égoïsmes, nos jugements, nos aveuglements,

Nos manques de reconnaissance, notre insuffisance d’amour.

Notre Dieu, notre Père, nous te demandons humblement pardon et nous nous confions à ta grâce.

Amen

Cantique AEC 407  Seigneur reçois, Seigneur pardonne : 1-4

 

1.Seigneur, reçois ;

Seigneur, pardonne

Notre misère et nos péchés

Et ce pardon que tu nous donnes,

Enseigne-nous à le donner.

R O mon Seigneur, mon Dieu, mon roi

Aie pitié, aie pitié de moi.

 

  1. Le monde chante et crie et pleure

Tant de malheurs abandonnés.

Nous te prions que vienne l’heure

De ta justice et ta pitié.

R.O mon Seigneur…

 

 

 

Recevez l’annonce du Pardon :

Car Dieu a tellement aimé le monde, qu’il a donné son Fils,
son unique, afin que quiconque croit en lui ne meurt pas,
mais qu’il ait la vie éternelle. (Jean3, 16)

En Christ, l’Éternel  notre Dieu se penche vers nous et nous dit :

Mon enfant, tes péchés sont pardonnés, ta foi t’as sauvée,
Avance en paix.

Amen

Chantons notre reconnaissance : Cantique AEC 174 Magnifique est le Seigneur 1,2

 

 

 

1.Magnifique est le Seigneur.

Tout mon coeur pour chanter Dieu

.Magnifique est le Seigneur.

Alléluia, Alléluia !

 

  1. Que puissance, honneur et gloire

Reviennent au Dieu trois fois saint,

Aujourd’hui et à jamais.

Alléluia, Alléluia !

 

Prière d’illumination

Avant de lire les écritures je vous invite à la prière afin que cette parole que nous allons entendre ou lire, méditer, nous puissions la recevoir, la croire et la mettre en pratique.

Notre Dieu notre Père, merci pour tout ce que tu nous donnes

Merci pour ces textes de la Bible

Aide-nous à les  méditer avec attention, avec respect,
avec un vrai désir qu’ils deviennent
cette Parole de vie que tu adresses à chacun de nous.

 

Lecture :

Ephésiens 5, 8-14

8  Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Vivez en enfants de lumière.

9  Et le fruit de la lumière s’appelle : bonté, justice, vérité.

10  Discernez ce qui plaît au Seigneur.

11  Ne vous associez pas aux œuvres stériles des ténèbres ; démasquez–les plutôt.

12  Ce que ces gens font en secret, on a honte même d’en parler ;

13  mais tout ce qui est démasqué, est manifesté par la lumière,

14  car tout ce qui est manifesté est lumière. C’est pourquoi l’on dit : Eveille–toi, toi qui dors, lève–toi d’entre les morts, et sur toi le Christ resplendira.

 

Jean 9 TOB

1 ¶  En passant, Jésus vit un homme aveugle de naissance.

2  Ses disciples lui posèrent cette question : « Rabbi, qui a péché pour qu’il soit né aveugle, lui ou ses parents ? »

3  Jésus répondit : « Ni lui, ni ses parents. Mais c’est pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui !

4  Tant qu’il fait jour, il nous faut travailler aux œuvres de celui qui m’a envoyé : la nuit vient où personne ne peut travailler ;

5  aussi longtemps que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. »

6  Ayant ainsi parlé, Jésus cracha à terre, fit de la boue avec la salive et l’appliqua sur les yeux de l’aveugle ;

7  et il lui dit : « Va te laver à la piscine de Siloé » –– ce qui signifie Envoyé. L’aveugle y alla, il se lava et, à son retour, il voyait.

 

8 ¶  Les gens du voisinage et ceux qui auparavant avaient l’habitude de le voir–car c’était un mendiant–disaient : « N’est–ce pas celui qui était assis à mendier ? »

9  Les uns disaient : « C’est bien lui ! » D’autres disaient : « Mais non, c’est quelqu’un qui lui ressemble. » Mais l’aveugle affirmait : « C’est bien moi. »

10  Ils lui dirent donc : « Et alors, tes yeux, comment se sont–ils ouverts ? »

11  Il répondit : « L’homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, m’en a frotté les yeux et m’a dit : Va à Siloé et lave–toi. Alors moi, j’y suis allé, je me suis lavé et j’ai retrouvé la vue. »

12  Ils lui dirent : « Où est–il, celui–là ? » Il répondit : « Je n’en sais rien. »

 

13 ¶  On conduisit chez les Pharisiens celui qui avait été aveugle.

14  Or c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux.

15  A leur tour, les Pharisiens lui demandèrent comment il avait recouvré la vue. Il leur répondit : « Il m’a appliqué de la boue sur les yeux, je me suis lavé, je vois. »

16  Parmi les Pharisiens, les uns disaient : « Cet individu n’observe pas le sabbat, il n’est donc pas de Dieu. » Mais d’autres disaient : « Comment un homme pécheur aurait–il le pouvoir d’opérer de tels signes ? » Et c’était la division entre eux.

17  Alors, ils s’adressèrent à nouveau à l’aveugle : « Et toi, que dis–tu de celui qui t’a ouvert les yeux ? » Il répondit : « C’est un prophète. »

18  Mais tant qu’ils n’eurent pas convoqué ses parents, les Juifs refusèrent de croire qu’il avait été aveugle et qu’il avait recouvré la vue.

19  Ils posèrent cette question aux parents : « Cet homme est–il bien votre fils dont vous prétendez qu’il est né aveugle ? Alors comment voit–il maintenant ? »

20  Les parents leur répondirent : « Nous sommes certains que c’est bien notre fils et qu’il est né aveugle.

21  Comment maintenant il voit, nous l’ignorons. Qui lui a ouvert les yeux ? Nous l’ignorons. Interrogez–le, il est assez grand, qu’il s’explique lui–même à son sujet ! »

22  Ses parents parlèrent ainsi parce qu’ils avaient peur des Juifs. Ceux–ci étaient déjà convenus d’exclure de la synagogue quiconque confesserait que Jésus est le Christ.

23  Voilà pourquoi les parents dirent : « Il est assez grand, interrogez–le. »

24  Une seconde fois, les Pharisiens appelèrent l’homme qui avait été aveugle, et ils lui dirent : « Rends gloire à Dieu ! Nous savons, nous, que cet homme est un pécheur. »

25  Il leur répondit : « Je ne sais si c’est un pécheur ; je ne sais qu’une chose : j’étais aveugle et maintenant je vois. »

26  Ils lui dirent : « Que t’a–t–il fait ? Comment t’a–t–il ouvert les yeux ? »

27  Il leur répondit : « Je vous l’ai déjà raconté, mais vous n’avez pas écouté ! Pourquoi voulez–vous l’entendre encore une fois ? N’auriez–vous pas le désir de devenir ses disciples vous aussi ? »

28  Les Pharisiens se mirent alors à l’injurier et ils disaient : « C’est toi qui es son disciple ! Nous, nous sommes disciples de Moïse.

29  Nous savons que Dieu a parlé à Moïse tandis que celui–là, nous ne savons pas d’où il est ! »

30  L’homme leur répondit : « C’est bien là, en effet, l’étonnant : que vous ne sachiez pas d’où il est, alors qu’il m’a ouvert les yeux !

31  Dieu, nous le savons, n’exauce pas les pécheurs ; mais si un homme est pieux et fait sa volonté, Dieu l’exauce.

32  Jamais on n’a entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle de naissance.

33  Si cet homme n’était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. »

34  Ils ripostèrent : « Tu n’es que péché depuis ta naissance et tu viens nous faire la leçon ! »; et ils le jetèrent dehors.

 

35 ¶  Jésus apprit qu’ils l’avaient chassé. Il vint alors le trouver et lui dit : « Crois–tu, toi, au Fils de l’homme ? »

36  Et lui de répondre : « Qui est–il, Seigneur, pour que je croie en lui ? »

37  Jésus lui dit : « Eh bien ! Tu l’as vu, c’est celui qui te parle. »

38  L’homme dit : « Je crois, Seigneur » et il se prosterna devant lui.

39 ¶  Et Jésus dit alors : « C’est pour un jugement que je suis venu dans le monde, pour que ceux qui ne voyaient pas voient, et que ceux qui voyaient deviennent aveugles. »

40  Les Pharisiens qui étaient avec lui entendirent ces paroles et lui dirent : « Est–ce que, par hasard, nous serions des aveugles, nous aussi ? »

41  Jésus leur répondit : Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché. Mais maintenant vous dites : Nous voyons ; aussi votre péché demeure.

Prédication   Jean 9

Le passage de l’évangile qui nous est proposé ce dimanche est bien connu et fait partie de ces récits dont j’admire toujours la densité.

Un récit d’une guérison par Jésus d’un aveugle-né.

Jésus voit un aveugle. Avec de la terre, et sa salive, Jésus crache à terre, fait de la boue avec la salive, l’applique sur yeux malades puis demande à l’aveugle d’aller se laver à Siloé. L’homme ne pose aucune question, obéit et à son retour est guéri

La terre dont Dieu a tiré Adam,

La salive, la bouche de Jésus, la Parole créatrice

Le retour à la lumière donnée par l’Envoyé….

Tout est symbolique dans cette guérison. Le geste et la parole de Jésus fils de Dieu.

L’aveugle se laisse faire en confiance.

 

La guérison est discrète, autant elle suscitera  discussions, interrogations,

Mais voilà que reconnaitre en cet homme voyant d’aujourd’hui  l’aveugle –né  mendiant d’hier suscite doutes, questionnements de la part des gens du voisinage.  Ils conduisent devant les pharisiens presque comme un malfaiteur cet homme qui perturbe les certitudes d’un ordre social. Comble du scandale, cette guérison s’est faite un jour de Sabbat.

La scène qui suit avec  les pharisiens pourrait être comique si l’aveuglement des pharisiens enfermés dans leur propre dogme n’était si triste. Ils rejettent cet homme « tu n’es que péché depuis ta naissance…..

 

Aujourd’hui dans cette période si difficile de pandémie, ce texte raisonne en moi par ces questions sur le mal et le péché. Jésus réponds à ces disciples, nous réponds aujourd’hui en guérissant cet homme. Revenons sur le début du texte :

En passant, Jésus vit un homme aveugle de naissance. Ses disciples lui posèrent cette question : « Rabbi, qui a péché pour qu’il soit né aveugle, lui ou ses parents ? »

Qui est coupable ? Qui est responsable ? Ces questions sont toujours présentes à nos esprits.

« Ni lui, ni ses parents. Jésus écarte la responsabilité du malade ou de ses parents.

Alors qui ? Jésus ne répond pas à cette question de la façon à laquelle on s’attendrait ce n’est pas qui? C’est pour… Mais c’est pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui ! Tant qu’il fait jour, il nous faut travailler aux œuvres de celui qui m’a envoyé la nuit vient où personne ne peut travailler ; aussi longtemps que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. »

En quelque sorte Jésus dit qu’importe la cause du mal, l’urgence est de travailler contre le mal, travailler au travail de Dieu, Jésus est la lumière, celui qui rend la vue aux aveugles, la lumière de l’espérance. Pour Jésus pas de spéculation inutile, le mal se s’explique pas, ne se justifie pas, il se combat, c’est pour cela que Dieu l’a envoyé, et le « Je » peut devenir « Nous ».

Dans les circonstances actuelles  je ne lirai pas cette prédication. Par contre je vous transmets ce commentaire de France Quéré, sélectionné par le Pr Daniel Bourguet dans « l’évangile médité par les Pères » Jean (collection Veillez et priez Editions Olivétan). Vous pourrez le lire, le relire, le laisser vous nourrir de l’évangile et j’espère que par grâce il vous soutiendra. France Quéré conclue : « Il nous faut travailler. L’action est promue en pensée. Elle en revêt l’éminente dignité et délivre le sens qui n’a pas de sens. Devant le mal, Jésus dit de côté il se met, et l’absoluité de son engagement. Tant que la souffrance ne sera pas vaincue, il la chargera sur ses épaules et gravira avec nous la colline du Golgotha ».

Amen

 

 

Cantique AEC 621 J’ai tout remis entre tes mains 1,2,3,4

 

1.J’ai tout remis entre tes mains,

Tous mes fardeaux, toutes mes peines,

Ce qui m’angoisse et qui m’enchaîne

Et le souci du lendemain

J’ai tout remis entre tes mains. (bis)

 

  1. J’ai tout remis entre tes mains,

Ressentiments, haines amères,

Les luttes et toutes les guerres,

Ce qui sépare les humains.

J’ai tout remis entre tes mains. (bis)

 

  1. J’ai tout remis entre tes mains,

Que ce soit la joie, la tristesse,

La pauvreté ou la richesse,

Ombre ou lumière du chemin.

J’ai tout remis entre tes mains. (bis)

 

  1. J’ai tout remis entre tes mains,

Que ce soit la mort ou la vie,

La santé ou la maladie,

Le commencement ou la fin.

J’ai tout remis entre tes mains. (bis)

 

Prière d’intercession

Notre Dieu notre Père,

En cette période de pandémie, nous te prions pour le monde

Nous te prions pour, les mourants,

Pour tous ceux qui sont dans le deuil

Nous te prions pour les malades

Pour tous ceux qui soignent

Pour les dirigeants,

Pour les scientifiques,

Pour ceux qui informent.

Pour tous ceux qui sont dans la peur de la maladie et de la mort

Pour tous ceux qui sont dans l’inquiétude pour leur travail et leur avenir

 

Comme nous savons bien mal te prier, nous te disons la prière que Jésus le Christ nous a enseignée

Notre Père qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour ;

pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du mal,

car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles.

Amen.

 

Exhortation bénédiction

Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Vivez en enfants de lumière.

Et le fruit de la lumière s’appelle : bonté, justice, vérité.

Discernez ce qui plaît au Seigneur. Ephésiens 5, 8-10 TOB

 

Jésus dit : « Je suis la lumière du monde. Celui qui vient à ma suite ne marchera pas dans les ténèbres ; il aura la lumière qui conduit à la vie. »Jean 8,12

 

Que la grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ, l’Amour de Dieu le Père, la communion du Saint-Esprit soient avec nous tous maintenant et toujours.

Amen

 

Je vous invite à chanter le cantique 889

 

  1. Demeure par ta grâce

Avec nous, Dieu Sauveur.

Quand l’ennemi menace,

Protège-nous, Seigneur.

 

  1. Eternelle lumière

Dont la vive splendeur

Nous guide et nous éclaire,

Garde-nous de l’erreur.

 

  1. Augmente-nous tes grâces ;

Donne-nous ton Esprit.

Fais-nous suivre les traces

De ton Fils Jésus-Christ.

 

  1. Garde-nous, Dieu fidèle,

En ta puissante main

Pour la vie éternelle,

Pour ce jour et demain.

 

Bon dimanche à tous, à dimanche prochain. Résistez.

Ce contenu a été publié dans Tout, Vie de la paroisse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.